Kan Ar Bobl 2018, c'est parti !

Un temps de rencontre et de découverte

C’est en s’inspirant du célèbre « Fleac’h Oil » irlandais que Polig Montjarret suggera la création d’un concours de chant et de musique dans le cadre du Festival des Cornemuses de Lorient : le « Kan ar Bobl » c’est à dire le Chant du Peuple. La première édition voit ainsi le jour en avril 1973 et dès le début ce fut un succès. En 1975 apparaissent les éliminatoires dans les différents terroirs de Bretagne. C’est en 1997 que le Kan ar Bobl quitte Lorient et s’installe à Pontivy grâce à la volonté et l’énergie de Pierrot Guergadic entre autres.

Au fil des ans, le « Kan ar Bobl » a su s’imposer comme un rendez-vous majeur de la culture bretonne, le lieu incontournable où les plus grands noms du chant et de la musique bretonne se sont révélés : Yann Fañch Kemener, Annie Ebrel, Denez Prigent, Ar Re Yaouank, Nolwenn Korbel, Karma, Noluen Le Buhé, Marthe Vassallo et tant d’autres encore !

Chaque année il draine des centaines de candidats à la Grande Finale des Pays de Bretagne, candidats retenus à travers les Rencontres de Pays, soit plusieurs milliers de participants, prouvant s’il était encore besoin, la vitalité du chant et de la musique  bretonne.

S’il est, de par sa forme, un concours, le « Kan ar Bobl » se veut avant toute chose un lieu d’émulation. Une occasion, assez rare dans la société actuelle, où toutes les générations se retrouvent : l’occasion pour les passeurs de traditions de transmettre leur savoir , pour les jeunes de s’en inspirer et à leur tour, être porteurs d’une tradition vivante et créatrice.